Femmes pour la paix en Palestine

Publié le par mycr

Je viens d'entendre sur France Culture, "Les lundis de l'histoire" avec Michelle Perrot, l'entretien de Valérie Pouzol chercheur au CNRS au sujet de son livre Clandestines de la paix. Israéliennes et Palestiniennes contre la guerre, Complexe, 2008.  Elle présente l'engagement des Palestiniennes et des Israéliennes qui doivent rester plus ou moins clandestines en raison du nationalisme de leur pays réciproque.  C'est un combat de pacifistes, de mères, d'épouses, de femmes, en deux mots d'insoumises pour la paix.  Magnifique.

En cherchant sur la toile, j'ai vu qu'il y a une rencontre avec  Valérie Pouzol à Paris le vendredi 28 mars à 19h30, à la librairie Violette and Co, 102 rue Charonne, 11e, M° Charonne ou Faidherbe-Chaligny. 01 43 72 16 07, www.violetteandco.com

Je vous donne le texte de l'induction du site Tohu-Bohu où j'ai lu l'information :

"En Russie on permute. En Afrique on permute. De dictatures en dictateurs. La croissance puis la crise. Un œil sur les riches, focus sur les pauvres. Hop ! on permute. Printemps électoral en France : « les villes qui peuvent basculer » titrent les canards. Les sortants et les nouvelles équipes, elles aussi faites d’'anciens sortants et futurs délogés. Permute. Permute. Permute. D’'un printemps à l’autre. De vieilles lunes en nouveaux horizons. Le grand soir et les petits matins blêmes : « La meilleure façon de marcher, c'est encore la notre, c’est de mettre un pied d’evant l’autre et de permuter !! » Un pied d’evant l’'autre… pour éviter de faire un pas d’côté. De regarder sous le tapis, cendres et poussières accumulées, de secouer le cocotier des vieux régimes bananiers. Un pas d’côté et l’'autre dans l’cul des marchands d'armes élus, des garants du bien être corrompus, des sectaires du sécuritaire, de la vulgate elyseum, des apprentis sorciers de l’ogéhème, des matons de la détention, de la ménagère portabilisée, connectée, Ipodée mais sans plus rien pour bouffer, des faiseurs de mémoire en forme de cadavre. Un pas de côté, juste pour se rapprocher. Ben tiens « se rapprocher », ça tombe bien, voilà quelques rendez-vous…"

Parisiennes (et Parisiens), voisines et voyageuses RV le 28 mars.

Le lendemain samedi 29 mars sera la « Journée de la terre » Palestine, 60 ans après : la Paix par le Droit Nouveau, Mobilisation nationale pour Etat palestinien, org Plateforme des ONG françaises pour la Palestine, www.paixcommepalestine.org
www.plateforme-palestine.org

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article