Une femme découvre le dialogue

Publié le par mycr

Une jeune Palestienne de 24 ans se prépare à se faire exploser à Netanya avec 15 kilos d'explosifs sur le ventre.  Enrôlée par l'organisation des Brigades des martyrs d’El-Aqsa, elle ne voyait que le terrorisme pour faire entendre la voix des Palestiniens.  Elle est dénoncée au dernier moment.  Le Tsahal pénêtre dans la maison de ses parents et l'emmène.  Procès.  Elle écope de six ans de prison.  Elle a la vie sauve, et ses parents et sa famille peuvent aussi continuer à vivre plus ou moins normalement.  Elle découvre en prison le dialogue et que sa force peut être plus grande que la violence.  Libérée maintenant, elle essaie par tous les moyens de se faire entendre par les Palestiniens pour les convaincre de préférer le dialogue sans pour autant perdre de vue le but de la lutte pour la cause palestinienne.  Elle s'appelle Schifa al-Qudsi. 

Merci Libé pour l'article "Le retour à la vie d'une ex-kamikaze" . 




Commenter cet article

sixtine 23/03/2008 16:10

Oh oui,je pense qu'il est plus dur de construire que de détruire...en l'occurrence aussi se reconstruire et se faire le porte-parole de la Paix; c'est admirable!
Et détestable ce que l'Etat d'Israël inflige au peuple palestinien...

mycr 23/03/2008 18:22


Oui, c'est un cycle de violence qu'il faut arrêter.


ciboulette 23/03/2008 09:42

Quand on a que des bombes,
pour unique dialogue,
Quand on a que des cris
Pour unique partage,
Quand on a que des pleurs
A donner à ses enfants,
Je comprends,
Ou du moins j'essaie
Qu'on arrive à l'ultime geste
Du sacrifice de sa vie
Pour sauver celle des siens.
Les Palestiniens sont harcelés,
Affamés,
Ils vivent sans eau, sans électricité,
Sans le minimum vital qu'on doit à des prisonniers
Car ils sont en prison derrière le mur de Gaza.
Israel refuse le dialogue s'il n'est pas son monologue, sans aucune ouverture.
Alors la seule ouverture, c'est celle que leur offre le ciel par le sacrifice de leur vie.
Mais cette femme a choisi un combat encore plus difficile, plus douloureux, la tentative de dialogue.

mycr 23/03/2008 18:03


Oui, je dis bravo à cette femme pour sa démarche difficile.