Des nues, un calendrier, un imprimeur, la ruine

Publié le par mycr

Vous vous souvenez peut-être en fin d'année dernière d'avoir lu quelque part l'information d'un groupe de femmes d'une petite ville espagnole qui avaient posé nues pour un calendrier dans le but de rassembler de l'argent pour la construction d'un centre de loisirs pour leurs enfants.  L'imprimeur a pris du retard, et essayez d'imaginer vendre un calendrier tard ou même une fois l'année suivante déjà commencée.  En plus il a changé ses tarifs.  Résultat : elles lui doivent 9.000 euros.  Et en plus il leur demande 18.000 euros de dommages et intérêts.  On dirait qu'il y en a encore un qui abuse de la naïveté de femmes...

Ma source vient de cdingue.com.

Commenter cet article