Retour en arrière et personne ne bouge. La mixité remise en cause.

Publié le par mycr

La mixité est remise en cause.  Le Parlement vient de voter une loi qui autorise l'enseignement séparé des filles et des garçons.  Pourquoi pas aussi des wagons séparés pour les femmes dans les transports en commun, comme dans les pays musulmans.  Pourquoi pas renier l'égalité des sexes?  Pourquoi pas imposer le voile, et oublier la laicité.

Ce n'est même plus un retour à avant mai 68, mais bien pire.

Une drôle de façon de célébrer ce que mai 68 a apporté.

Et personne ne dit rien, tout le monde se tait.  Qu'est-ce qui se passe?  

Ça ne va pas.  Il faut se réveiller.




Commenter cet article

sixtine 24/05/2008 12:41

Je m'interroge...à l'heure où on ne parle plus que de " mixité sociale " en matière d'urbanisme et de logement afin d'empêcher la ségrégation, je vois mal remettre en question ce principe...que ce soit dans l'éducation ou ailleurs !

mycr 24/05/2008 13:18


@Tahar, tu as raison "des" pas "les".  Il faut cependant être vigilants car la séparation des genres est sur une pente ascendante.  Dans tous les pays, quelque que soit leur situation
géographique.

@Cib, s'il est normal de séparer les douches, les toilettes, les compétitions sportives où les femmes seraient désavantagées parce qu'elles sont plus petites, cela se fait naturellement.  Cela
va de soi.  Mais alors pourquoi le mettre par écrit, pourquoi en faire une loi.  Pourquoi dire que c'est une possibiité, puisque s'il n'y a pas interdiction, la possibilité est là, cela
fait partie de la définition.  Si on en fait une loi par contre, cela ouvre la porte à un tout petit pas suivant, il suffit alors juste à changer ou supprimer un mot "possibilité", et le
remplacer par recommendation, puis par obligation.  C'est une démarche indolore, invisible.    Attention à ne pas nous laisser emprisonner sans nous en rendre compte. 

@ Sixtine, mixité, ségrégation, sexisme, égalité des sexes, cela nous semble évident.  Mais est-ce véritablement vécu, instinctivement, pour ne pas parler des règles juridiques.  Nous n'y
sommes pas encore n'est-ce pas, loin de là.

Alors encore et toujours, vigilance, vigilance. 

Ecoute, solidarité, action!


ciboulette 23/05/2008 14:31

tiens, tiens houhou pas contre les séances de hammam mixte ? Tu m'étonnes (lol) !

Houhou, je trouve tes réflexions très pertinentes. Il est un fait que la loi votée ne donne aucune obligation mais autorise.
Obliger la mixité partout est aussi aberrant que l'interdire. Des cours de natation féminins hors la loi ? Je trouve ça hallucinant.

Je suis d'accord pour laisser le choix à chacun de faire ce qu'il veut du moment qu'il se sent bien. Principe de liberté avant tout

Comme houhou, le choix et non l'obligation. Et c'est ce que cette loi propose.

houhou 23/05/2008 13:07

non mycr, dans 'les' pays musulmans la plupart des lieux sont mixtes mais tu as raison c'est le cas dans certains pays musulmans . Il ne faut pas confondre 'des' et 'les'.
Mais je peux quand même que dans la majorité des pays musulmans pour ne pas dire la totalité . il y a mixité dans les lits conjugaux. Ce qui n'est pas toujours le cas en occident 'lol'. Il faut quand même nuancer, on parle d'autoriser et non d'obliger . Je sais déjà qu'en France certains clubs de natation proposent des cours réservés aux femmes . Ces cours d'après la loi sont en infraction. que faut il donc faire : autoriser ou interdire. Tout le problème est là. La mixité doit elle être un choix ou une obligation. Tiens au fait que pensent les femmes des séances de hammam mixte. Moi, perso pas contre du tout. :)

aliciabx 23/05/2008 09:01

Je me demande vraiment qui sont les conservateurs. Ce n'est même plus du conservatisme, c'est de la régression.
Bravo, belle société moderne en perspective...

xavier 23/05/2008 08:59

Voici le site que je viens deretrouver
http://www.librepensee64.ouvaton.org/
Xavier

mycr 23/05/2008 09:25


Merci Xavier pour les références.  Oui, il est nécessaire de garder les yeux ouverts et de dénoncer les dérapages.