Ville prise en otage par ... des sponsors

Publié le par mycr

Imaginez une ville de plusieurs centaines de milliers d'habitants, de taille moyenne donc.  Une ville ouverte sur le monde, la culture.  Une ville où il fait bon vivre. 

Vous prenez une compétition sportive (?) internationale où l'un des buts est de courir 90 minutes derrière un ballon sans le toucher de la main et l'autre de faire le plus d'argent possible avec le résultat et ce qui s'en suit : la déception des perdants et surtout la colère des supporters et sa conséquence.

Vous ajoutez l'appart du gain qui veut que ceux qui donnent de l'argent veulent en retour en gagner plus et pour ce faire obligent à ce que seule leur bière soit bue dans les cafés, restaurants où l'on peut voir la retransmission sur écran des fameux matchs, où une partie de la ville, -places publiques, rives du fleuve- est bouclée - à moins d'acheter un ticket d'entrée coûteux- parce que les fameux sponsors veulent le monopole sur tout ce qui peut se vendre autour de ce ballon et des retransmissions des matchs sur écran géants.

Vous obtenez une ville où vous ne pouvez plus vous asseoir à n'importe quelle terrasse de café pour y boire ce que vous désirez quand vous le désirez, où vous ne pouvez plus vous promener le soir le long du fleuve, où les lignes de transport en commun sont détournées et les habitants doivent faire des trajets à rallonge pour accomplir leurs activités quotidiennes.

Pour accomplir cet état de fait, un supraréglement est de facto mis en œuvre qui rend quasiment caduque le droit habituel en usage dans cette ville. 

Voilà ce que j'appelle prendre une ville en otage au nom de l'€ et des € rois, comme si les habitants ne comptaient pas ou ne comptaient que pour être rançonnés. 

C'est ça le sport?


Commenter cet article

ciboulette 09/06/2008 11:53

Je réponds à naradamuni : du pain il y en a pleins nos poubelles ! C'est un scandale ! et le scandale vient des consommateurs français !
On ne s'apitoie pas sur le sort du Monde quand on gaspille autant de pain chez soi !
Je suis fortement en colère et je vais faire un article ! Grrrr

benedicte 07/06/2008 23:49

Coucou Maryvonne :) C'est chez toi ça ?... tu me diras c'est partout pareil, et ce n'est pas brillant. Et après on te parle de valeurs éducatives du sport pour la jeunesse ... Bises

sixtine 07/06/2008 18:32

L'argent salit tout ce qu'il touche, le sport y compris !
Quand il y a moins d'argent, dans les compétitions régionales, locales et même nationales, on voit bien que le sport retrouve ses lettres de noblesse...

naradamuni 07/06/2008 12:43

@ aliciabx

Des jeux oui, mais plus(-) de pain!

aliciabx 07/06/2008 00:31

Du pain et des jeux. Rien n'évolue et peut-être- est-ce pire encore ?
De plus, lorsque je vois que le sommet de Rome sur la crise aimentaire a été un échec, je me dis qu'il y a quelque chose qui ne tourne vraiment pas rond.
Ecoeurant...

mycr 07/06/2008 00:40


La crise alimentaire est dans beaucoup de pays de part le monde.  Malheureusement il faut avoir le courage de changer des habitudes qui durent depuis 50 ans et qui font engranger non pas des
céréales dans les greniers des plus pauvres mais de l'argent sur les comptes des plus dotés.