Les patates amères

Publié le par mycr

C'est bien connu, le foot à la télé ça donne faim.  A la télé ou devant les écrans géants dont sont équipées les villes hotesses de l'€uro 2008.  Ou encore sur les gradins des stades. 

Pour y remédier, chips et frites sont ce vers quoi se tendent fébrilement les mains des sportifs de canapés.

Mais angoisse incommensurable pour les organisateurs.  Si on manquait de frites?  Si on manquait de chips?  Horreur et damnation! 

Certains esprits malins (dans le sens aussi d'esprit malin) ont trouvé LA solution.  Importer 5000 tonnes de patates.  D'où?  Evidemment d'un pays qui en a, et ... qui depuis quelques mois aussi voit le prix du pain atteindre des hauteurs vertigineuses bientôt inabordables pour le malheureux paysan, qui voit s'allonger les files d'attente devant les boulangeries d'Etat (dont le pain de moindre qualité est subventionné) (voir aussi ma note du 7 avril dernier le rire contre la faim ) et où les émeutes de la faim commencent à être fréquentes.  Je parle de l'Egypte. 

Evidemment ce ne seront pas les malheureux Egyptiens qui pourront protester. 

Cette info sur le foot des gens qui s'en foutent, je l'ai trouvée dans l'article de AD dans l'Hebdo, n° 20, livraison du 15 mai 2008, p. 9 "Du foot et des frites".


Commenter cet article

sixtine 11/06/2008 18:20

Le mot " spéculation devrait être à bannir du vocabulaire !

ciboulette 11/06/2008 09:46

Des champs entiers de patates sont sacrifiés pour que le prix monte. Ce n'est pas la faute du foot !

mycr 12/06/2008 15:27


Evidemment le foot est un prétexte pour spéculer et gagner de l'argent facilement sur le dos des supporters et spectateurs. 


aliciabx 11/06/2008 01:25

Quelle tristesse. Décidément, ce matin, je titrais un quignon de pain et des jeux.
En espèrant que les ventes de pommes de terre, s'ils en ont assez pour eux, regonflent les ventes.
En tous cas, le pain est très cher en France mais qu'un pays comme l'Egypte ne puisse en avoir quotidiennement est très inquiétant.