Dialogue imaginaire à l'Elysée

Publié le par mycr

Un "invité de marque" a rendu à l'Elysée le 17 septembre2008  une visite discrète et que l'on veut même étouffer, semble-t-il.  C'est du moins ce que j'ai lu sur politique.net du 17 septembre :

Bernard Tapie reçu à l'Elysée : pourquoi la presse ne reprend pas l'information ?

http://www.politique.net/2008091701-bernard-tapie-recu-a-l-elysee.htm

En effet selon le site, Bernard Tapie aurait été vu dans les couloirs de l'Elysée.  Si l'on va à l'Elysée, c'est en général pour y voir son principal occupant, à moins que l'on y travaille soi-même.  Ce qui ne semble pas être encore le cas du personnage. 

Quelle est alors la raison de cette visite?  Pour discuter d'une décision de justice récente que tout le monde a en mémoire, et où de grosses, très grosses sommes d'argent sont en jeu, où l'Etat est partie prenante, et où par conséquence nous, citoyens et contribuables aussi?  Ou bien d'une offre d'emploi?  Peut-être pas d'amitié, puisque Tapie l'a nié lors de l'entretien qu'il a eu sur RTL le 10 septembre dernier avec Jean-Michel Apathie. 

Lors de cet entretien, un mot et une famille de mot revenait régulièrement comme : "connard", "connerie", "con". 

Comme l'on peut le lire dans cet article de politique.net du 10 septembre intitulé Bernard Tapie à Jean-Michel Apathie "Vous êtes un connard"
http://www.politique.net/2008091002-clash-entre-tapie-et-aphatie.htm

Si enesse et tapie ne sont pas amis -selon les dires de Tapie- , ils partagent cependant l'amour d'un certain mot de vocabulaire.  C'est pourquoi je pense que celui-ci a été régulièrement employé durant l'entretien.

enesse : alors, qu'est-ce que c'est que ces conneries.  Tu gagnes plus que moi maintenant?
BT : Mais, non, c'est des connards qui racontent des conneries.
enesse : bon.  Si tu m'invites sur ton bateau en bois doré, je t'embauche.
BT : tu me donnes combien?
enesse : non c'est toi qui me donne.
BT : non, non, moi je prends, je donne pas.
enesse : alors, casse-toi pov'con.

Charmant non?
Sur ce arrive lacarrrrrla et BT regrette de devoir partir.  Mais trop tard.


Voici une page qui ne rime à rien mais qui donne selon moi l'ambiance politique et journalistique actuelle.  Où sont les problèmes de fond?  On les mentionne, mais ils sont étouffés, ils sont commentés par les officiels dans des phrases à la langue de bois. 

Les informations sur le net sont trop souvent insuffisamment fondées ou du moins insuffisamment documentées.

On se sent ballotté comme un fétu dans la mer déchaînée des véritables éléments.


Commenter cet article

puyguilhem 18/09/2008 16:04

Tu crois qu'ils vont s'offrir des chocolats à Noel!
bises à toi...

mycr 18/09/2008 18:25


Puy!  Quelle bonne surprise!

Ou se tirer dessus à coup de croquettes molles!  Sploutch!  Sploutch!