Silence et pensées, sarko n'y peut rien

Publié le par mycr

Mon blog a été silencieux quelque temps.  Cela m'a donné la joie de recevoir de messages privés qui m'ont fait vraiment chaud au cœur.

C'est intéressant de voir combien des liens peuvent se créer entre bloggeurs, des liens chaleureux virtuels mais aussi parfaitement réels.  Ce n'est pas seulement c'est surtout réjouissant de savoir que nos pensées vont de blog en blog.  Et que ces pensées sont non seulement virtuelles et électroniques, mais immatérielles et pourtant combien réelles. 

Et cela Hadopi, Sarkozy, enesse et petitesse n'y peuvent rien.




Ce petit scribe (au Louvre) les mains et les oreilles pleines de documents et d'ustensiles et qui essaie d'ouvrir son rouleau de papyrus ou de le fermer pour que son message écrit ou encore à écrire parvienne bien à son destinataire, est convaincu que écrire est indispensable au fonctionnement et à la vie de son pays.

Le temps d'atteindre le destinaire, la réponse et la suite au message peuvent prendre un certain temps le long du Nil, c'est semblable sur la toile, mais un texte finit toujours par être lu.


Commenter cet article

plume de cib 30/05/2009 12:18

Je ne sais pas si tu as lu mon dernier article sur le... quatrième Monde MYCR.... Il est en connivence avec le premier paragraphe de ton article...
Nous avons ressenti ton absence comme un vide, et ce à travers la foison de connections.... C'est vraiment le Quatrième Monde Internet, le Monde fait pour l'Esprit.

mycr 31/05/2009 02:47


Etonnant!  Je pense aussi qu'internet est un instrument extraordinaire de partage de connaissance, d'informations et d'idées et qu'il donne une incroyable possibilité d'expression, de liberté
et de liens entre les hommes indépendamment du lieu de vie.  C'est un contre-pouvoir naissant d'une force potentielle immense qui devrait redonner la voix à tous les anonymes étouffés et
rendus muets par les structures politiques et économiques actuelles. 


Fleche 29/05/2009 18:21

C'est une vraie satisfaction de te retrouver sur le blog et sur la Toile, Mycr.
Je passais de temps en temps sur ton blog et me désolais de le voir en jachère.
Ton billet est d'une réelle perspicacité.

mycr 29/05/2009 18:35


Merci Sixtine, Merci Flèche!
La vie non virtuelle qui prend le pas sur les activités qui pour être, dit-on, virtuelles et électroniques n'en sont pas moins pourtant réelles!
Blog ralenti en effet, mais momentanément seulement.
Bises.


sixtine 29/05/2009 16:20

Quel bonheur de te retrouver !
Et c'est vrai, la pensée est comme une rivière qui poursuit sa course quels que soient les obstacles !
La Toile, si justement nommée, tisse des liens très forts entre les êtres qui, sans elle, ne se seraient jamais trouvés !
Bises, Mycr !