Urgent : marée de courrier à Kareem

Publié le par mycr

Kareem Amer est ce jeune étudiant en droit égyptien condamné pour avoir parlé de liberté sur son blog, 

 

Liberté de penser, d'écrire, liberté de choisir ou non une religion.  Aussi d'égalité entre homme et femme.  Oui cela suffit pour être emprisonné depuis le 6 novembre 2006 à la prison Borj al Arab dans le désert proche d'Alexandrie, prison réputée pour sa dureté.  Depuis plus d'un an il ne peut plus sortir de sa cellule.  Ses avocats se voient refuser régulièrement de lui rendre visite.

 

La dernière torture morale qui lui a été infligée est que les gardes lui ont détruit toutes les lettres qu'il avait reçues du monde entier et les papiers qu'il avait.  Son carnet où il avait rassemblé ses pensées et ses espoirs a été confisqué.  Ce n'est pas la première fois.  En août 2008, on lui avait déja arraché ses livres et ses écrits. 

 

Nous devons le soutenir.  Il a accompli les trois quarts de sa peine et pourtant il n'a pas été libéré comme c'est la coutume. 

 

Nous pouvons protester contre cette injustice en lui envoyant une carte, une lettre.  Une vague constante de courrier à sa prison provenant du monde entier est la meilleure façon de le soutenir et de montrer que son cas est surveillé par les organisations de protection des droits de l'homme. 

 

Son adresse en anglais et arabe :

Prisoner Abdul Kareem Nabil Suleiman
Borg Al-Arab Prison
Section 10, Room 22
Alexandria
The Arab Republic of Egypt

kareemaddress.png

 

 

Un article sur le site arabe des droits de l'homme, ANHRI en anglais :

Sadistic Practices Against The Blogger Kareem Amer In Borg Alarab Prison

et sur le site http://www.freekareem.org consacré à Kareem :

 

Urgent request: Flood the Jail with Mail

 

freeKareemImage.png

 

Idée : Vous pouvez même laminer votre carte pour éviter qu'elle ne soit déchirée. 

 

Merci pour lui!

Commenter cet article

sixtine 06/05/2010 17:28


Ok, Mycr !
Je vais aller me renseigner pour l'affranchissement et je m'y colle !
Bises.


UcCaBaRuCcA 04/05/2010 22:28


Soutient à cet Homme, et à tant d'autre.