Histoires de rencontres

Publié le par mycr

Allo? Allo!
Allo? A l'eau! ou remake de : «Dr. Livingstone, I presume ?»

Les sous-marins, l'un français, l'autre anglais, se font si discrets qu'ils ne s'entendent plus.  A tel point qu'ils entrent en collision!  Dans l'Océan Atlantique!  Faut dire qu'on y est à l'étroit. Voir cet article de Libé intitulé "Le ministère de la défense confirme la collision entre deux sous-marins" par exemple.

C'est comme dans l'espace, deux satellites sont aussi entrés en collision l'un avec l'autre.  Cette fois-ci il s'agissait d'un satellite américain et l'autre d'un russe.  Là aussi l'espace devient étroit. Voir parmi d'autres cet article de clubic.com intitulé "Première collision entre deux satellites entiers". 

C'est vrai qu'en pleine Afrique le 10 novembre 1871, le missionnaire David Livingstone fut retrouvé par le jeune journaliste Stanley, "Dr. Livingstone, I presume?"

Les rencontres et le hasard ne se contrôlent pas, dit-on.

Sauf évidemment lorsqu'il s'agit d'un petit président à talonnettes et d'une gratteuse de guitare en ballerines.  Si l'on en croit un livre écrit avec délicatesse par l'auteur de cette fameuse rencontre.  Article entre autres dans le Figaro intitulé "le coup de foudre Sarkozy-Bruni par Séguéla".

La rencontre de deux objets, de deux êtres, de deux molécules, est-ce que c'est comme ça que s'est passée la création?  Je préfère envisager l'évolution…


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fleche 17/02/2009 18:41

Ca risque d'être terrible en effet.
Mais ça ne fait que commencer.
A force de réduire le personnel et d'automatiser les tâches, il va se produire inévitablement des accidents gravissimes.
Ce que l'humain peut voir, entendre, sentir, une machine ne peut pas tout faire à la fois. Et elle ne peut surtout pas penser.

sixtine 17/02/2009 08:06

Oui...le hasard, le destin...hum !
Quand il s'agit de sous-marins nucléaires qui ne sont pas fichus de se détecter pour s'éviter...je crains le pire !