Continuerons-nous à dormir ? Texte d'Anne-Marie Garat

Publié le par mycr

Je viens de lire le texte d'Anne-Marie Garat, intitulé "Le coup de colère d'Anne-Marie Garat" publié sur Télérama le 2 décembre 2008 dans le blog de Martine Laval. 
http://www.telerama.fr/livre/coup-de-colere-de-anne-marie-garat,36525.php

Quelle force dans le texte!

Elle parle des enfants et de la police dans les écoles, des journalistes qui se musèlent, des réfugiés et sans-papiers.

Quelques extraits :
"le pire s’est installé, insidieux, dans le paysage, banalisé par l'apathie ou l’incrédulité des uns, la bénédiction des autres."

"Ces faits sont-ils vraiment divers, ou bien signent-ils un état de fait ? En réalité, un état de droite. Extrême. Dire que Le Pen nous faisait peur…"

"Cela rampe, s’insinue et s’impose, cela s’installe : ma foi, jour après jour, cela devient tout naturel. Normal : c’est, d’ores et déjà, le lot quotidien d’une France défigurée, demain matin effarée de sa nudité, livrée aux menées d’une dictature qui ne dit pas son nom. Ah ! le gros mot ! N’exagérons pas, s’offusquent les mal réveillés."

Le texte date de décembre dernier. Depuis, les exemples se multiplient et la tendance s'accentue.

Anne-Marie Garat est écrivain, auteur de nombreux romans, elle a publié en 2008, L'enfant des ténèbres, où elle situe son roman dans les années 1930 et y étudie la montée des dictatures totalitaires.

Elle écrit aussi dans une chronique sur son site http://www.anne-marie-garat.com

intitulée "L'illusion comique finit en tragédie" du 24 avril 2007

"Plaie purulente de la démocratie, la démagogie gangrène le rêve. Elle avilit et dégrade l’esprit en grimace hideuse : tout est possible, promet le démagogue. Quelle foule sommes-nous pour avoir élu Nicolas Sarkozy ?"

Quelle lucidité!

A lire et à méditer.

Et à faire connaître. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

cib 31/05/2009 11:53

Malheureusement la démocratie est un leurre en France depuis tellement longtemps. On dort depuis tellement longtemps bercés d'illusions, de mensonges devenus vérités.

sixtine 31/05/2009 10:35

Ah, merci, Mycr ! Nombreux sont les signaux d'alerte mais peu nombreux sont ceux qui les ont perçus !
La tendance va se renverser , c'est dans l'ordre des choses... et les dirigeants vont se retrouver brutalement face à ces " vérités qui dérangent ", plus nus que jamais dans leur terrible responsabilité...
Quand ? Très bientôt, je pense...